Texte d’un gentleman libre penseur…

J’ai été abordée sur Wyylde il y a quelques jours par un gentleman du sud de la France. Ces premiers mots ont été  » enchanté Joueuse, seriez vous une étoile filante parmi cet univers? Du cérébral, de l’humour et sortir des cordes. » Pour conclure sur son intérêt et sa curiosité à découvrir mon blog.

Aussi, aujourd’hui je partage avec vous ce qu’il m’a écrit:

« La lecture de vos récits m’a donné envie d’écrire ces quelques lignes, imaginant une rencontre avec un couple dont l’homme est candauliste.

Chère lectrice,

Que mon imagination et mon univers au travers mes écrits érotiques vous fascinent, vous pouvez en ruisseler et rougir de plaisir, que notre première soit magique remplie de sensualité et d’émotions.

Tendre inconnue vous êtes ma partenaire de jeux et Vous son compagnon mon candaulisme, si vous souhaitez intervenir je vous en prie, mon inconnue sera ravie.

Mon inconnue, vous m’attendiez perchée sur vos aiguilles…Louboutin. Quoi de plus sexy pour un homme qu’une femme aux jambes galbées de bas noir.

Sensuelle et féminine dans votre tissu léger…Je peux entrevoir votre décolleté, vos seins sont magnifiques laissant mon imagination faire le reste, mon regard clair et perçant se ravit de deviner vos formes. Souriante, époustouflante… Vous êtes divine, classe, ivre de m’aborder et pleine de désirs et d’envies.

Vous êtes élégant dans votre tenue estivale, vous faites un beau couple et la joie de vivre est claire sur vos visages souriants et rayonnants. Vous aimez voir votre femme belle et séduisante.

Mon inconnue, votre main prend la mienne, votre regard guide le mien, mes pas suivent les votres. Vous êtes la reine de cette soiree et vos cavaliers servants sont près de vous afin de vous protéger et vous emoustiller.

Mon désir est de vous plaquer contre ce mur…Mon désir est de vous gouter à pleine bouche…Mon désir est de bouleverser votre corps. Je ne peux résister à cette pulsion!

Mon corps veut vivre de votre corps. Une main maintient votre cou plaqué alors que l’autre caresse le reste de votre corps. Vous aimez lâcher prise, votre esprit se libère. Votre compagnon en est ravi, il le ressent et s’en délecte. Sa verge est gonflée dans son tissu étroit. Je vois dans votre regard le plaisir grandir, vos pupilles qui se dilatent et votre iris brille. Un vrai régal pour nous tous, tous nos sens sont en exergue.

Ce cou ainsi tendu s’offre à ma bouche, pour le baiser, le sucer, le mordiller. Mon sexe raidi de ces attentions réclame sa punition. Votre sexe avide de ma bouche… Elle l’entend, elle veut le gouter le violer, le faire couler…jouer du plaisir de son plaisir. Cette bouche insolente n’a d’autre but que d’assouvir son propre plaisir.

Faire monter, submerger ce sexe d’émotions indescriptibles… Elle savoure encore, elle aspire toujours, lui dictant ce mouvement ondulant de son bassin, annonçant le rythme, augmentant la résonnance dans nos corps.

Vos lèvres sont totalement humides, trempées de désir…votre regard enflamme ma bite…elle suinte…elle désir votre bouche qui va la gouter, la sucer, l’aspirer…Je m’en délecte de plaisir. Son compagnon, sortez votre sexe pour montrer toute votre virilité.

Inconnue, vous en êtes ravie, vous vous hissez sur vos talons et prenez plaisir à voir nos regards inondés d’envies de luxure et de jeux coquins.

Vous m’excitez. Ma main griffe votre cuisse, retrousse cette robe fluide, elle s’affirme en votre présence, vos lèvres gorgées de plaisir accueillent mes doigts…ces derniers se manifestent avec hardiesse. Vous gémissez, je frémis, votre compagnon vibre de cette fouille…Malicieusement je découvre votre source… »

Exocet01

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :