« L’abandon » by Madame Dalia

Aujourd’hui c’est Madame Dalia qui nous livre un de ses récits à ma demande et je l’en remercie. Enjoy !!

Tu es il, tu es elle, tu es…

Tu es prêt(e) et tu attends en position de soumission à quelques mètres de moi, à genoux et recroquevillé(e) sur toi même, j’aime te voir ainsi entrer en toi!

Tu attends que je t’appelle. Tu sais que l’attente est importante, le temps d’oublier tout ce qui t’entoure, de te connecter à toi, d’augmenter ton niveau de perception, de te concentrer avec un mélange d’appréhension et de désir pour un voyage au bout de toi.

Je t’ai demandé de te préparer, totalement nu(e) ou en tenue selon mon souhait.

Tu attends, tu es prêt(e), ton désir pour moi est très vif! C’est aussi ton désir d’abandon, de te déposséder de ton corps: tu relâches tout contrôle, tu choisis de me le céder!

J’aime prendre le temps, le plaisir de te regarder, de concevoir ce qui va suivre, le plaisir de la maîtrise; le temps d’éveiller tous mes sens, de monter en vibration…

Je t’appelle! A genoux devant moi, tu me découvres, apprêtée, assise sur mon fauteuil dégustant encore le Cognac que tu m’avais servi; sereine, concentrée, souriante! Tu plonges dans mon regard intense, tu t’y ancres, scellant ainsi notre confiance absolue! Notre complicité affective est évidente, tu sais que je t’aime!

Je saisis mon collier, tu sais ce qu’il symbolise, je n’ai nullement besoin de contrat, juste ta confiance dans le fait que je respecte infiniment ton consentement.

« Consentez-vous à vous soumettre à moi J? »

« Oui Madame! »

Tu t’inclines, je te ceins de mon collier, ce seing suffit!

Tu aimes ce moment, très intense, un moment de communion, tu reprends mon regard, un moment, puis je pose ta tête sur mes genoux, je te caresse longuement pour mieux te sentir. Tu aimerais plus, tes mains, tes lèvres espèrent, tremblantes…Tu sais que la frustration est éminemment motrice de ton désir.!

« Etes-vous prêt(e) J? »

« Oh oui Madame! »

Je me lève, j’entreprends de te préparer! Laisse, contraintes, poids, cagoule, bandeau, casque audio… J’aime te priver de tes sens, t’amener à te perdre pour mieux te retrouver! Puis, je t’attache!. Ainsi aveuglé(e), assourdi(e), contraint(e), tu t’abandonnes à moi! De mon coté, l’intention bienveillante pure, le don: du tien, la perception basique, l’accueil.

Ta peau reçoit les caresses cinglantes et brulantes de ma main d’abord, de divers instruments ensuite! Certains brouillants les pistes de ta perception! Multiples douleurs, sources de plaisir! Par moment je viens ressentir ton corps, le caresser pour l’apaiser, me poser un peu, t’envelopper, te laisser sentir mes seins se poser sur toi… Tu aimes ce contact, ton excitation monte encore! J’ajoute alors un objet vibrant!

Et je reprends en variant les modes: prendre totalement possession de toi! Tu es submergé(e) de sensations, tu ressens ton corps devenu sensible, plus fort! Tu éprouves un plaisir si intense à recevoir encore, à sentir ton corps endolori vivre plus! Tu aimerais te détacher, me toucher, tes lèvres appellent à me sentir! Je leur donne alors un peu ou plus de moi!

 » Pas encore J!  »

Je reprends encore! J’ai envie de plus! Mes sens sont exacerbés! Mais je maitrise! J’ai envie de t’emmener plus loin encore! Jusqu’à la fusion de nos transes…

J’arrête! Je te détache, je te fais asseoir. Tu es perdu(e) dans tes sensations, je te regarde un moment puis je décide de te rendre tes sens: la vue, l’ouie, de te délester de tes poids, de tes chaines… Tu ouvres doucement les yeux, tu me regardes, vibrant(e) d’émotions, ton visage rougi, sensible.

 » Comment vous sentez-vous J? »

 » Je suis bien dans Votre nuage…merci Madame… »

J’ai envie de te sentir, je t’enlace, te caressant pour apaiser ta peau marquée, tu sens mon souffle sur ton cou, ton dos, tu es si bien! Je t’allonge sur le tapis, je te couvre pour te laisser doucement descendre de mon nuage…le temps de reprendre possession de ton corps. J’aime te regarder ainsi libéré(e), les yeux fermés, voir les émotions passer sur ton visage…

J’éprouve un plaisir très profond à te donner ainsi, à te faire voyager en toi! Je suis très émue!

Après un moment, tu reviens, le sourire aux lèvres, le visage illuminée, tu as envie de me servir! Tu me proposes quelques mets à gouter avec un bon cru à déguster, j’ai envie de te les partager! J’ai envie de déguster avec toi de tes sensations, tu sais qu’il est très important de débriefer, sur le moment mais surtout avec le recul. De parler aussi de la vie, de ce qui nous émeut, de ce qui nous fait vibrer! J’aime ces moments de complicité qui enrichissent notre relation!

Curieux paradoxe, c’est bien en lâchant toute prise, en m’abandonnant ton corps, en me cédant son contrôle, que tu le sens vivre plus fort!

2 commentaires sur “« L’abandon » by Madame Dalia

Ajouter un commentaire

  1. Voilà de quoi donner une idée d’un tel voyage dont la force n’appartient qu’à ceux qui osent le vivre. Les mots sont justes et l’émotion perceptible. Merci pour ce partage qui me rappelle tant ces ineffables voyages.

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :