Giflé(e) par ses mots…

Le court texte qui suit est une bafouille, écrite une nuit, histoire de déposer mon vague à l’âme sur une feuille blanche pour le dissiper et l’oublier plus rapidement. Mon amie S. s’y retrouvera…

Vous êtes bien, vous vivez un pur moment de félicité, 
Vous avez partagé des rires, de la complicité,
Et au moment où vous vous y attendez le moins ( sinon ce ne serait pas rigolo)
Vous êtes balayé(e) par la puissance de ses mots,
Qui forment eux même une phrase qui met du temps à monter vers votre cerveau,
Car vous ne voulez pas l’entendre
Et encore moins la comprendre.
C’est un tsunami de voyelles et consonnes qui ravage votre cœur,
Emporte votre rire et vous laisse anéanti(e) de l'intérieur.
Alors, moi, je me suis recroquevillée,
Et la peine je l'ai laissée glisser...
Je l’ai chiffonnée comme une boule de papier,
Que j'ai jetée et oubliée.
C’est passé...accepté...

2 commentaires sur “Giflé(e) par ses mots…

Ajouter un commentaire

  1. Ca me parle tellement. On a tous connu ça un jour malheureusement. Que les mots peuvent faire mal. Merci pour tes mots à toi qui expriment ce que l’on ressent.

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :