État des lieux … seins

Comme on connaît ses seins, on les honore

Allez haut les cœurs, on les montre, on les exhibe fièrement ces protubérances…Qu’elles soient plates, menues, fortes, opulentes …

De jolies “ wyyldiennes” ont accepté spontanément de donner de leur corps afin d’illustrer mon article. J’en ai reçu des mamelles, des nichons, des nénés, des gougouttes, des roberts, des lolos, des miches… en tout genre et de toutes les formes que je vous laisse admirer tout en bas mais avant:

Parlons des seins

Aimez vous vos seins? C’est la question que j’ai posé sur Twitter: 60% des femmes ont répondu oui.

Faisons un état des lieux ensemble de nos seins lors duquel je vais essayer de vous apprendre deux ou trois choses…

Les seins, du latin « sinus » qui signifie « courbure, sinuosité, pli » sont des organes pairs présents chez la femme et sous une forme atrophiée chez l’homme. Jusque là c’est facile…

Sa fonction biologique est de produire du lait pour nourrir nos bébés . Et justement, lors de la lactation, une hormone appelée ocytocine est libérée chez la femelle, la même qui est impliquée dans l’amour et l’attachement.

Moi, lorsque mon joueur me stimule les tétons, il active en fait les mêmes régions du cerveau que la stimulation du vagin et du clitoris, avec un relargage massif d’ocytocine là aussi. Et je peux vous dire que le relargage est puissant entre ses doigts…

Vous avez du remarquer, messieurs, experts que vous êtes, que nous ne sommes pas identiques et que nous avons des volumes, des formes, des directions de seins différents, ainsi que des formes de mamelons variées.

La forme de nos seins

Nos seins sont UNIQUES Mesdames même s’ils ont un type de forme commun.

Vous voulez voir de plus près ? Placez vous devant votre miroir et profitez en pour explorer votre anatomie unique.

Vous voyez votre forme ici? ( cliquez sur la petite flèche grise pour faire défiler)

Qu’est-ce qui détermine la forme des seins?

Une fois que vous avez identifié votre modèle, vous vous demandez peut-être : Comment mes seins ont-ils pris cette forme ?

La génétique d’abord: les femmes de ma famille ont toutes de fortes poitrines dont j’ai hérité.

Et puis la vie…avec ses prises ou pertes de poids ( c’est décidé je garde mes 6…Kilos ), la grossesse, l’allaitement ( j’étais arrivée à un bonnet 105, trop bien…), l’âge qui fait que nos seins s’affaissent et sont plus attirés vers le bas que vers le haut (ah non c’est horrible ça, je ne veux pas vieillir:)) et puis la maladie…

Le bout du sein

Une des zones les plus érogènes chez nous et surtout chez moi. Le bout de notre sein est composé d’une aréole (le rond sur le sein) et d’un mamelon (le bout qui dépasse) ou téton. Ça, je ne vous fais pas un dessin…

Les aréoles

Au niveau de l’aréole, alors là nous avons de tout: étendues, d’autres réduites, à plat sur le sein ou présentant une boursouflure plus ou moins importante. Coté forme également nous avons le choix: circulaire ou elliptique.

Et pour finir sur les aréoles sachez qu’elles sont disponibles dans de nombreuses couleurs différentes. ( j’ai l’impression de vendre un robot multi fonctions :))

Le mamelon ou téton

Là je crois qu’on les voit bien…:)) Alors eux je les adore…Moi j’ai des tétons 3.0 : ultra réceptifs, ultra connectés, toujours partants pour une partie de pince-mi pince-moi avec des doigts connaisseurs. ( emoticone du bonhomme qui fait un clin d’œil à mon joueur)

Je peux même vous avouer que lorsque j’allaitais mon fils, sa succion provoquait et agaçait suffisamment mon clitoris pour me faire jouir. Sans doute pour cela que je l’ai allaité si longtemps:)))

Bref, tout comme la forme de nos seins et nos aréoles, nos mamelons sont uniques. Nous avons au catalogue différentes formes, tailles, couleurs, directions, et plus encore.

Vous trouvez votre modèle ci-dessous parmi les principaux?

  • Bumpy. De petites bosses autour des aréoles, appelées glandes de Montgomery, sont plus visibles sur certains mamelons. un peu comme une chouquette avec des morceaux de sucre dessus.
  • Renversés. Les mamelons sont dressés, se tenant debout loin des aréoles, même lorsqu’ils ne sont pas stimulés.
  • Inversé. Les mamelons inversés se rétractent vers l’intérieur au lieu de se détacher comme des mamelons en érection.
  • Plat. Les mamelons plats restent au niveau des aréoles, bien qu’ils puissent résister à la stimulation.
  • Unilatéral inversé. Ces mamelons aiment bien se mélanger, car l’un est inversé et l’autre est renversé.

Certaines vont peut être se retrouver parmis ces particularités assez rares.

  • Asymétrie prononcée : les deux seins ont une grande différence de taille l’un par rapport à l’autre. C’est gênant pour choisir une taille de bonnet de soutien-gorge
  • Les tétons poilus : certaines femmes sont obligées de s’épiler le bout des seins.
  • La polythelie : aussi incroyable que cela puisse paraître, une femme ou un homme d’ailleurs, peut avoir plus de deux tétons ! On ne parle pas de sein, mais bien de mamelon (la femme à trois seins c’est au cinéma les garçons)

Voilà pour ce petit état des lieux du saint des seins…

Un grand Merci à: ladyf75, JohnandMissy, RomEvaddict, nuitflamboyante, CULOTTEE, Ma-Dame-Reve, La-Volubile, gourmande013, MarieUK, sab-inedite, Eshi, sweet-candy17, mia_m, dalia36 et Joueuse_paris :))

J’ai également demandé à Tiki_Chevreau, mon dessinateur (je fais genre j’ai un directeur artistique dans mon équipe:))) de collaborer avec moi et d’illustrer nos formes. Je l’en remercie et lui envoie pleins de baisers parisiens.

Un commentaire sur “État des lieux … seins

Ajouter un commentaire

  1. Un bien bel article, Félicitations et merci pour d enrichir la communauté de vos publications. John and Missy

Répondre à John and Missy Annuler la réponse.

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :