Le baiser

Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout

Guy de Maupassant

Moi, j’adore embrasser.

Il y a quelques semaine lors d’un après-midi coquin ( ah!!! Valia, tu es intenable, on était pas confiné??…) un homme est venu vers moi, a posé sa main sur ma nuque, a posé ses lèvres sur les miennes et nous avons échangé un long baiser. Aucune parole échangée, juste ce baiser. Bon OK il y a eu d’autres trucs après mais ce n’est pas le sujet…:)) Si le baiser n’avait pas été aussi bon il ne se serait sans doute rien passé…(et oui je parle de toi joli Actarus, un baiser en passant💋)

Et ce baiser, lorsque je passe la porte de mon joueur…Ses lèvres qui se posent doucement sur les miennes, ses dents qui attrapent ma lèvre inférieure et qui la mordillent. Sa langue qui caresse mes lèvres… Sa bouche qui se déplace vers mon oreille, ses dents qui la grignotent alors que sa main attrape mon sein, ses doigts pincent mon téton, son autre main qui enserre mon cou…Hummm…. j’adore, ça me fait fondre…

Le baiser

Un baiser peut signifier tant de choses selon son type et son origine. Un baiser peut être l’une des expériences les plus magiques de votre vie. Chaque baiser offre une connexion privilégiée à l’autre personne, qu’il s’agisse d’un baiser d’amitié, de passion ou de salutations chaleureuses, il dégage de fortes vibrations. Les baisers ne sont pas uniquement réservés au visage et il existe de nombreux endroits où un baiser sur le corps est le bienvenu. On dit qu’un baiser est l’expression de nos âmes, c’est pourquoi il y a tant d’options à choisir alors ne vous et ne nous en en privez pas…

Les différents baisers

Je passe le baiser sur le front, sur la joue et sur la main ainsi que le baiser esquimau. J’oublie le butterfly kiss (deux personnes se rapprochent tellement du visage de l’une de l’autre pendant qu’elles s’embrassent que leurs cils se connectent) car trop cul cul pour moi :))

Abordons plutôt le French Kiss qui est un baiser profond avec la langue. Connaissez vous l’origine de ce terme?

Des soldats anglais et américains, juste après la Première Guerre mondiale. Loin d’être un hommage, il s’agissait d’abord d’une raillerie : choqués par les récits que faisaient nos poilus de leurs expériences érotiques, les Anglo-Saxons se moquaient de nous.

Trop libre, dépourvue d’inhibitions, la culture française heurtait leur puritanisme marqué par un puissant clivage entre aspiration romantique et pulsion animale… Depuis, les choses ont évolué…heureusement

Le baiser séduisant. Un cousin du French Kiss lors duquel vous mordez une bouche ouverte mais avec moins de langue.

Il y a ensuite le baiser sur le lobe de l’oreille

Moi le lobe est une zone érogène alors j’adore ( qu’est-ce que tu n’aimes pas Valia???)

Le baiser de Spider man.

Alors pour celui là je n’ai pas encore rencontré le mâle sportif qui tel l’homme araignée m’embrassera sensuellement alors qu’il a les pieds suspendus en l’air… Mais bon, mes aventures ne sont pas terminées…qui sait. Je pourrais me faire encorder par les pieds et faire spiderman pour changer:))

Voilà ensuite le baiser persistant. C’est un baiser prolongé qui implique de nombreux baisers de lèvre à lèvre pendant de longues périodes. Il faut du temps devant soi…

Le baiser de lézard. La langue entre et sort de la bouche rapidement en coups rapides. Ok pour celui là si la langue ne ressemble pas à celle d’un lézard ( expérience vécue, c’était horrible!!:))

Et enfin le baiser morsure et grignotage, voire un baiser de vampire. Vous aurez compris que celui là je l’adore. Des morsures sur l’oreille, sur la nuque, sur le crane, dans le cou…

Oups un petit dernier pour la fin: le baiser indien

Quesako?

C’est s’embrasser après une fellation avec éjaculation dans la bouche. C’est donc un retour à l’envoyeur. Ne me demandez pas pourquoi indien, je n’en ai aucune idée.

Maintenant à vous de jouer….ou plutôt de baiser!

Un commentaire sur “Le baiser

Ajouter un commentaire

  1. On dit que les yeux sont le miroir de l’âme et je suis bien d’accord
    En plus je trouve que les baisers sont le miroir, l’expression du désir, de la passion voire des sentiments

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :