Ennemie N•1: la cellulite

Allez j’ose, c’est bien moi sur la photo d’accroche. C’est en la regardant et alors que je m’apprête à partir en vacances que je me suis dit  » tiens si je faisais un article sur la cellulite » parce que ce n’est pas cet hiver que je vais vous en parler alors qu’on l’aura bien camouflée sous nos jeans et nos longs manteaux:)).

L’été est là, changement de garde-robe : j’ai sorti les shorts, les tee-shirts, les robes et les jupes de mes placards et là, la cata… je m’aperçois que mes cuisses ne sont pas assez fines ( pourtant j’en fais des balades), que mes bras sont mollassons, que j’ai des poils à des endroits impossibles, une gentille bouée autour du ventre, des bleus un peu partout ( qu’est-ce que tu as encore fait Valia??:)) et ma vieille ennemie la cellulite bien incrustée.

Dans l’obscurité des clubs, ça passe, mais là, dans mon maillot de bain, ça passe moins bien:((

Alors que 90% des femmes en ont spécialement au niveau des fesses, des hanches et des cuisses, les hommes semblent y échapper.

Alors pourquoi nous??

La cellulite est un aspect de la graisse sous-cutanée. Les cellules graisseuses sont disposées dans la partie basse de la peau. Elles sont positionnées les unes à coté des autres et séparées par des cloisons fibreuses.

Lorsque l’on prend du poids, que la graisse augmente de volume ou que l’on fait de la rétention d’eau ( alors là on a vraiment pas de pot lorsque c’est les deux à la fois), ces travées n’arrivent pas à se distendre et elles tirent. Du coup, nos cuisses, nos hanches et/ou nos fesses arborent une jolie peau d’orange. Très classe. Si on y rajoute les hormones,là, on a tiré le pompon…:)))

Trois types de cellulite

  • aqueuse due à la rétention d’eau
  • adipeuse due à un excès de graisse lui même engendré par une mauvaise alimentation et/ou une activité physique trop faible
  • fibreuse liée à l’âge

Choisissez la vôtre…:))

Il y a un traitement miracle?

Faites vous une raison, elle ne partira jamais vraiment…Son ennemie c’est le sport, une bonne hygiène de vie et les massages. Bref, toujours la même chose :))

Selon votre cellulite, vous pouvez lutter avec des complètements alimentaires, des crèmes, des huiles, du « palper-rouler », du lipolaser ( plus agressif), le « coolsculpting » ( plus froid)…

La jolie Vanoly, elle, nous raconte son « combat » mené contre sa cellulite grâce à la LPG qui est une jolie machine blanche qui va relancer les échanges circulatoires, activer le de stockage des graisses, lisser les capitons et raffermir. Un super programme prometteur…

J’arrive à mon premier rendez-vous chez Laetitia, kiné de profession pour combattre ma cellulite. Je devine une jolie poitrine refaite sous son chemisier. Elle est souriante et me met rapidement en confiance. Elle me demande de me mettre nue, de dos, afin de faire des photos de ma cellulite principalement logée dans mes fesses et mes cuisses. Elle m’explique que ces photos « avant/après « serviront pour son blog mais aucune certitude pour moi de passer du cul de Serena William à celui de Vanessa Paradis.

Elle me préconise 12 séances à savoir une par semaine. Ce n’est pas grand chose pour récupérer un corps de rêve, aussi je me lance. On mangera des pommes de terre pendant 3 mois pour équilibrer le budget:))

J’enfile une combinaison blanche en coton et voilà c’est parti pour un « broyage » de mes graisses pendant 30mn pendant lesquelles on en profite pour papoter. Elle m’avoue avoir refait ses seins ( j’ai l’œil!) et qu’après ma séance elle a rendez-vous avec son amant. Ca créé des liens la cellulite me dis-je. Elle continue sur sa lancée et me raconte qu’elle a sucé son chirurgien esthétique contre des séances de Botox. Décidément cette kiné est un sacré numéro. J’espère qu’elle va mettre autant de cœur à l’ouvrage avec ma cellulite :))

Trois mois plus tard, youpi, ça a marché: ma silhouette est redessinée , mon ego regonflé et j’ai un cul de dingue. Et dans mon cas cela fait 10 ans malgré trois grossesses! La preuve en image…

Et les hommes?

Leur morphologie fait que la cellulite, lorsqu’ils en ont, se retrouve plutôt sur leurs membres supérieurs, des hanches jusqu’au cou en passant par l’abdomen et les bras. Mais pas si vite… si nous les femmes nous râlons car nous avons de la cellulite en partie basse , en avoir en haut du corps c’est pas mieux et même dangereux car il peut y avoir des risques cardiovasculaires.

Voilà, maintenant que je vous ai plombé l’ambiance, je vais finir ma religieuse au café et aller avec mes petits pieds chez mon masseur tibétain qui a la lourde responsabilité de me rendre présentable pour la plage d’ici quelques jours en 10 séances :)))

Un commentaire sur “Ennemie N•1: la cellulite

Ajouter un commentaire

  1. Article intéressant Valia, effectivement une bonne hygiène de vie et surtout le sport il n y a que ça de vrai😉
    Des bisous.
    Caroline.

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :