Big is beautiful

Je me suis amusée pendant mes vacances à vous trouver quelques bons plans pour avoir un cul « Bum Bum » (prononcez boum boum) sans faire aucun effort.

Le maggic cube

Vous voyez tou(te)s de quoi je parle? Le petit bouillon cube Maggi inventé dans les années 1870 et que l’on retrouve dans les cuisines du monde entier.

Et bien au Congo, les femmes l’utilisent par voie anale pour arrondir …. leur croupe que les hommes préfèrent dodue!!!

Une célèbre rumba africaine traite de l’infidélité de la femme mais l’introduction du morceau ( c’est le cas de le dire) évoque un sujet tabou « t’en as déjà mis huit sur les dix qu’il y avait dans la cuisine, laisse les deux autres pour assaisonner les haricots »

Certaines femmes, donc , introduisent ce concentré d’aromates par voie anale. Elles l’utilisent dans sa forme brute comme suppositoire ou le liquéfient pour l’introduire plus facilement avec une seringue!!

Elles se disent que comme le cube maggi est pleins d’éléments nutritifs, si on le place à cet endroit , seules les fesses prendront de la masse…

En fait moi l’image qui me vient en tête c’est celle d’une dinde que l’on farce…

Bon bien sûr pour avoir un popotin « Bum Bum » n’essayez pas parce que c’est « un chouilla« dangereux pour la santé ( on s’en doute un peu:))

De nombreuses femmes ont développé des infections à cause justement des épices et des moins chanceuses ont succombé.

Des campagnes de sensibilisation ont été menées mais la tentation chez les plus minces restent…

Et le suppositoire?

Pour celles qui ne sont pas tentées par le cube maggi, j’ai trouvé sur Facebook des suppositoires pour avoir des « gros fesses ». Là méfiez vous, ça sent la fabrication artisanale dans un cabanon au fond du jardin:)))

Le « grossifesse »

Au moins cet onguent miracle a un nom révélateur…il nous vient de Côte d’ivoire et il est produit à base d’huile de foie de morue, de miel ou encore de beurre de karité. Cet onguent détrône la crème « jolis seins » et la pommade « Bazooka » qui sert à affermir et grossir et bien devinez quoi… les queues de ces messieurs.

Je ne sais pas vous, mais moi je garde mes fesses telles qu’elles sont :))

(Source le nouvel afrik.com et la Dépêche.fr)

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :