L’andropause

C’est à la suite d’une discussion avec une amie qui me rapportait que son ami s’inquiétait sur la perte de son appétit sexuel (la sienne hein, pas celle de mon amie:)) que je me suis dit  » tiens Valia pourquoi ne parlerais tu pas de ce tabou »??.

Pas de jolie expression nous venant du japon ( relisez Vivons notre « second printemps » librement…) pour qualifier cette baisse d’hormones mâles…non c’est brut!!!…L’ANDROPAUSE

Traduction : certains hommes sont touchés dans leur virilité, ils ne bandent plus…Ils vieillissent aussi… D’un certain coté c’est rassurant…

Au même titre que les bouffées de chaleur pour les femmes, les hommes passent sous silence la diminution de leur activité sexuelle.

Et pourtant, leurs hormones mâles baissent progressivement , entraînant d’éventuels dysfonctionnements biologiques et psychologiques. Souvent induite par l’âge, cette pathologie se manifeste principalement par :

  • La diminution du désir sexuel ;
  • Des troubles de l’érection ;
  • Une diminution de la masse osseuse.
  • Perte d’audition
  • Apparition d’une bedaine

Ménopause et andropause: même combat ?

Mis à part le fait que cela rime, ces deux situations ne sont pas si aisément comparables

  • Prévalence : À la différence de la ménopause qui touche toutes les femmes, l’andropause touche une minorité d’hommes (5 à 10%). Et oui c’est la loterie:))
  • Première manifestation : L’andropause se manifeste à un âge variable pouvant aller de 45-50 ans à plus de 80 ans. La ménopause, elle, touche généralement les femmes entre 40 et 55 ans. C’est pour cela qu’ils peuvent encore mettre enceinte des jeunettes:))
  • Changements hormonaux : La ménopause entraîne le déclin hormonal total chez la femme. Et cela, sur une courte période de temps. Chez l’homme, cette chute de production de testostérone est non linéaireprogressive et surtout partielle.

Quel est le traitement de l’andropause ?

Nous ne sommes pas logées à la même enseigne… Les hommes ont un traitement qui consiste en un complément en testostérone par injection, gel, patch ou cartouche implantée. Cet apport exercerait des effets favorables sur le système vasculaire, diminuerait la graisse abdominale et augmenterait les masses musculaire et osseuse.

Comment maintenir une libido élevée en cas d’andropause ? 

Le sport bien évidemment :)) Allez on soulève des poids

On a une alimentation équilibrée (comme d’hab), on fait un petit jeûne intermittent, ça aide…

On pimente sa vie, on relit sa liste de fantasmes, on en réalise…

On boit moins, on dort plus

On communique avec sa/ses partenaires.

Et pas de panique, vous n’êtes pas obligé de nous pénétrer, il y a tellement d’autres façons de nous donner du plaisir. On ne vous aime pas que pour vos queues…

Sources: medisit.fr

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :