Givernis…mon viking

Revoici Givernis, mon viking, cet homme, touché par ma truculente plume (c’est lui qui le dit) qui est venu spontanément vers moi il y a plusieurs mois et qui m’écrit des textes que j’adore. Je ne peux m’empêcher de partager avec vous celui que j’ai reçu la semaine dernière tant il est original et savoureux.

Je vous embrasse Votre Altesse pas Royale, Electron indomptable :))

Bonjour belle enfant, bonjour D’âme Valia. 
Je ne change pas l’objet de ce mail, car il sera toujours et en corps d’actualité chaire Valia Cerise …
Je ne doute pas une seule seconde que tout va comme vous l’aimez ! Il ne peut en être autrement avec ce volcan de charisme de Valia ! 
N’osez pas prétendre une seconde qu’il n’en fut point ainsi …. vous risqueriez de subir les foudres d’Epicure, de Rabelais, de Fellini, de Bacchus … Et tutti cuantti …
Givernis… HA DO REUH tellement que vous le fassiez craquouiller de temps à autre …. c’est à dire chaque fois qu’il passe par hasard au fil de vos clics … -clac Kodak…. Quel sourire, éruption volcanique de la Valia bonne vivante, épicurienne jusqu’au bout des tétons, glorieux fanions plantés au sommet de vos Everest qui donnent vertige à tout alpiniste digne de ce nom. 
Je suis charmé de découvrir votre doux minois … en apparence .. au travers de ces choux-tings au travers du regard de MigWell … 
Je me suis délecté de la lecture de votre dernier article Mamz’ailes la Licencieuse de choc et de charmeS. Vous débordez avidement, goulûment de cette poésie, de ces envies de séduction, de ces balais, scénographie, chorégraphie, mise en scène qui en émanent … Ce peps, ce côté Rock n’ Roll, Funky … qui vous font adorer perdre la tête à mettre le feu au dance floor … con-fessier vous dans un article Licencieux … 
Bonne faim de week-end Mamz’ailes happy symphonie zygomatiques. 
Givernis le fuckinn’ connard de happpy positivist. 

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :