A un détail près … by Goeland94

Libertin depuis quelques années, je sors en soirée, parfois en club. Je fais de belles rencontres
avec des couples, des femmes et même parfois des hommes qui deviennent des amis pour la plupart.
Tout ce qu’il y a de plus normal dans le monde libertin, à un détail près: je suis paraplégique en fauteuil roulant.
Alors bien sûr, ça se complique parfois….l’accessibilité est souvent un frein à mes sorties, les coins
câlins en club sont souvent au sous sol et ceux des soirées privées en étage. Se déplacer librement
est une priorité absolue et par bonheur je commence à connaître les lieux où les contraintes sont
pratiquement inexistantes.
Pour les cabrioles en tout genre, les levrettes et les positions acrobatiques du Kâmasûtra, je ne suis surement pas la personne idéale….Heureusement le libertinage c’est aussi fait de rencontres, de communication, de séduction et d’amusement mais surtout un partage de plaisirs coquins, charnels et d’enrichissement au contact des autres même dans la différence.
Au gré de mes sorties, je rencontre, et j’en suis fier, de magnifiques personnes dans cet univers, qui
m’acceptent tel que je suis….et nous partageons des moments d’intimité…. D’autres, sur Wyylde, me referment leur profil lorsque j’ouvre mon album privé, où détournent leur regard dans les soirées à cause, j’imagine, du fauteuil. Pas d’explication. C’est leur droit, que je respecte, mais c’est un manque d’audace et d’ouverture d’esprit bien regrettable à mon sens.
Voilà, j’ai eu un accident à 18 ans, j’en ai déjà 59….une vie amoureuse et sexuelle différente mais
intense. J’aime les femmes, les jeux tactiles, les jeux de langue, les regards, les longs baisers et je ne suis
décidément pas encore prêt à fermer les portes du libertinage. Au plaisir de vous croiser…

3 commentaires sur “A un détail près … by Goeland94

Ajouter un commentaire

  1. Merci Denis pour cette belle leçon de vie. Tu as entièrement raison : le libertinage est accessible à tous et chacun se doit d’accepter l’autre avec ses différences , ses atouts et ses petits défauts.
    Je t’embrasse
    Angy

  2. Tu as eu raison d’écrire ce texte… je travaille moi même dans le milieu du handicap… je t’ai croisé à plusieurs reprises dans des soirées et au Cap… mais je n’ai pas réussi à ces moments là à aller vers toi… cela me renvoyait trop à mes fonctions dans le milieu du handicap… aujourd’hui, je suis passée au dessus de tout cela… et je suis prête à faire en sorte que nos chemins se croisent…

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :