La sitophilie et la botulilonie

A l’heure où j’écris cet article, j’ai faim. C’est sans doute pour cela que je vais vous parler de l’utilisation de la nourriture à des fins sexuelles appelée sitophilie (du grec ‘sitos’: ‘blé’, et ‘philia’: ‘amour de’). La nourriture comme l’amour est un plaisir des sens et, à ce titre, ils ont toujours été intimement liés. Les accessoires masturbatoires les plus courants sont les épis de maïs, les bananes, les carottes, les courgettes, les aubergines etc., en guise de godemiché. Les saucisses, saucissons, andouilles ont aussi leurs adeptes, on nomme cette pratique la ‘botulilonie’.

Bon allez, on prend son caddie et on y va…

Bienvenue au rayon charcuterie!

Les poulets froids ou tièdes, les pots de confitures ou de miel, plaisent à certains pour y placer leur pénis. Et oui messieurs, c’est moins cher qu’une poupée gonflable!:)) Les tripes cuites ou crues, par leurs villosités produisent une agréable sensation de frottement: on peut s’en faire une sorte de culotte ou s’en envelopper verge et testicules. Moi qui déteste les abats…

Petit passage par la pharmacie…

Quoiqu’il ne s’agisse pas de nourriture, mais de produits à ingérer, certains comprimés effervescents procurent, placés dans le vagin, l’anus, ou dans un bol rempli d’eau dans lequel on trempera ses seins ou son pénis, selon les amateurs, un grand plaisir. Ne jetez surtout pas vos tubes périmés d’aspirine ou de vitamine C !!!

Arrêt au marché

Lécher un quartier écorché de citron renforce les sensations de la langue avant un cunnilingus ou une fellation. Il en est de même avec un bouillon d’orties chaud que l’on ingérera avant l’acte. ( ça je vois pas trop ce que ça fait). Les radicelles d’un poireau chatouillent voluptueusement l’intérieur d’un vagin. Qui a essayé??

Les rayons surgelés et crèmerie ne sont pas en reste

En plaçant dans le vagin des bâtonnets glacés aux fruits, ou des esquimaux, les amateurs pourront les déguster durant un cunnilingus. La crème Chantilly, la confiture, le nutella placés sur la vulve ou le pénis sont d’un usage plus fréquent qu’on ne le croit.

C’est chiant, ça sali les draps!!

Les liquides

Mon ami Karim fait de délicieux Cunnilingus au Cognac, armagnac, menthe forte et mon amieValy, des pipes au champagne. Contactez moi si vous voulez leur 06..

On termine nos courses par les rayons bazar et épicerie

En découpant une ouverture au fond d’une assiette en carton, on peut passer le pénis, l’extrémité d’un sein ou, en pinçant bien les lèvres, une vulve. On entourera ces parties du corps d’un légume au choix: haricots, riz, pâtes, maïs, frites, on garnira d’une feuille de salade pour obtenir une présentation digne d’un restaurant. Vous allez faire un carton lors de votre prochain diner…

Les spaghettis enroulés autour de la verge et aspirés par une bouche avide sont tout aussi prisés.

Bon et bien voilà vous avez votre liste de courses pour le week end. Bon appétit!

Chéri, retire le saucisson de mon vagin, c’est pour l’apéro!!!

Source: sexualiteaufeminin.com

Un commentaire sur “La sitophilie et la botulilonie

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :