Comment j’ai troqué mes robes Catanzaro contre des leggings Décathlon

Et mes talons de 15 cm contre des runnings…

Il était une fois, une cigale, qui pendant 2 ans vécut dans un tourbillon de folie.

Elle avait une vie nocturne intense. Elle virevoltait de fêtes en soirées, de clubs en soirées, bien souvent perruquée…et sur des talons juchée.

Son humeur variait, son personnage changeait, parfois en rousse elle apparaissait ou en blonde elle posait. En rouge elle animait…

Elle ne comptait plus les robes Catanzaro qui se multipliaient, les combinaisons en résille qui s’entre mêlaient , les tutus colorés, les perles qui s’entrechoquaient et les chaussures à talon sur lesquelles elle dansait…

Elle s’épuisait…elle s’oubliait…

Et puis en début d’année, la cigale L’a rencontré.

Celui qui lui a fait reprendre pied.

Celui qui lui a donné le besoin de (presque) tout arrêter, de se recentrer…

Celui qui lui a fait découvrir que le plus bel endroit, c’est lovée dans ses bras…

Celui qui la coach avec patience et fermeté

Celui qui l’emmène randonner sur les sommets.

Celui qui la fait jouir, danser, rire…vibrer…et bouger.

Grâce à lui, aujourd’hui, la cigale connaît chaque recoin de Décathlon, sa garde robe s’est étoffée de leggings, de coupe vent, de running et de chaussures de randonnée . Ses soutiens gorge en dentelle côtoient les brassières « fort maintien « :)) et ses strings se mélangent aux culottes en coton.

Sur son fil d’actualité Insta , défilent maintenant des applications de trainings, des beaux mâles hyper musclés qui soulèvent des haltères, des tenues de sport hyper sexy ( j’avoue j’ai craqué :)), des bombasses super bronzées qui enchaînent les burpees et les crunch en tout genre, toujours avec le sourire ( genre c’est facile:))

La cigale est motivée, la salle de sport est devenue son club préféré: body zen, fit bike, cardio, step, stretching, rameur…, elle est de tous les cours collectifs… et cela lui plaît. Elle découvre le plaisir de rentrer dans son cocon, fatiguée mais dynamisée. Son vélo a remplacé son scooter pour se déplacer.

Mais soyez rassuré(e)s, elle continue de danser, et n’a pas enterré ses tenues de soirée. En effet, elle les porte en privé, juste pour son bien aimé, qui adore la voir perchée, sur ses talons aiguisés, pour mieux la posséder.

La cigale est amoureuse et heureuse, assagie et (re)posée et bientôt super fitée:))

5 commentaires sur “Comment j’ai troqué mes robes Catanzaro contre des leggings Décathlon

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :