Et aujourd’hui?…

Comment je vais ?

Cette relation suivie avec mon joueur me fait du bien, trop sans doute. Comment résister à son imagination débordante? Vous êtes-vous déjà retrouvées sur une table, vos membres attachés aux 4 pieds, votre corps recouvert de fraises et de framboises, offerte à un couple très pervers pour votre anniversaire? Offerte à un homme sur des chants populaires russes? Valia et le Maître fouetteur. Attachée dans un placard, les yeux bandés, en attendant d’être offerte à un inconnu? Habillée en soubrette pour un diner gastronomique lubrique, terminé en trio sous une table? Les seins attachés à un parasol , ou fixés à une cloche de quart? …24 h de délires…

Malgré tous ces délires, je me sens maintenant plus posée, beaucoup moins dans la consommation de sexe, comme arrivée chez moi. Il m’arrive de plus en plus souvent en club de ne plus « jouer » mais plutôt de me nourrir de l’ambiance, des soupirs, des regards, des baisers et des caresses échangés avec des inconnus pour terminer la nuit dans ses bras. Le BDSM est quasi présent dans mes jeux, je délaisse peu à peu les soirées privées trop « vanilles » à mon goût à moins qu’elles soient délurées et festives. Une jolie surprise

Par contre je m’épanouie totalement au sein de club tel que le « Château des lys » et « Cris et Chuchotements » Une soirée à Cris et Chuchotements et j’ai eu la chance le 12 mars 2021 de passer quelques heures dans la cave du Maître Pierre Lesage à jouer à des jeux diaboliques. Quelques heures dans le sanctuaire de Patrick Le Sage

Je ne suis pas exclusive, je papillonne un peu, je suis devenue très sélective. Je suis beaucoup plus dans la recherche de qualité et de relations partagées. Les coups d’un soir ne m’intéressent pas.

J ‘ai parfois des coups de cœur qui me font sauter dans un TGV le temps d’un week-end…

Et mon couple dans tout ça?

Et bien la séparation était inéluctable. Nous nous séparons avec l’envie forte de réussir notre divorce aussi bien que nous avons réussi notre mariage. Je me suis installée seule dans un charmant 2 pièces toujours sur Paris. Pour être tout à fait honnête il y a parfois des bas mais je ne regrette rien. Je fais ce que je veux, lorsque je le veux avec qui je veux. Je ne sais pas de quoi sera fait le reste de ma vie ….mais je sais que je suis par contre au début du reste de ma vie. Je suis libre, épanouie, indépendante et Femme, pleine de projets. A suivre…

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :