Ma découverte du BDSM

Le BDSM (Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadomasochisme)

Jusqu’à maintenant je n’avais été que spectatrice de ce monde décalé (voir la soirée à l’angelus »). La rencontre avec mon Joueur a été le déclencheur. Il a su immédiatement me mettre en confiance et  me guider dans ce monde auquel j’aspirais, dans lequel je voulais évoluer.http://Soirée BDSM

Soumise dans l’âme, moi je me sens (presque) normale d’aimer recevoir des coups de fouets, sentir la brulure du martinet, l’électricité  parcourir mes grandes lèvres vulvaireshttp://une soirée place de la République, mes tétons sous l’emprise de pinces, fessée, fouettée, étranglée, enchainée, parfois encordée, bâillonnée….. tout cela les yeux bandés et bien souvent les mains menottées. Je vous fais peur ?

J’aime être attachée, malmenée, que l’on me fasse du mal donc du bien. C’est comme ça, c’est en moi.http://Soirée à la Factory

Par contre la confiance en mon partenaire est primordiale car je me laisse totalement aller à un lâcher prise. En me soumettant, je lui prouve ma confiance et je la renforce à chaque fois.

J’ai vous l’aurez compris un Joueur privilégié, mais je fais des rencontres seule. J’ai par exemple rencontré un homme qui m’a enchainée dans une cave d’immeuble http://Soirée dans une cave, un autre qui m’a malmenée dans son bureau un soir , un autre que je suis allée rejoindre à l’hôtel Mama Shelterhttp://une nuit au Mama shelter

Toutes ces expériences m’ont clairement décidée : je n’orienterai plus mes rencontres et mes jeux qu’autour du BDSM.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :